La plupart des individus souffrants de troubles divers comme la dépression et l’insomnie et d’autres encore, trouvent la solution dans une thérapie non invasive en la matière de la luminothérapie qui a une efficacité non négligeable et des résultats notoires chez les personnes atteintes.

En effet, le traitement nécessite le recours à une lumière artificielle de substitution à celle du soleil par le biais d’ampoules spécifiques à cet usage différentes de celles couramment utilisées pour l’éclairage ordinaire.

Quel genre d’ampoules convient pour la luminothérapie?

Les ampoules dédiées à l’usage de la luminothérapie sont spécialement conçues pour l’usage thérapeutique afin de reproduire artificiellement la lumière du soleil pour remédier à une multitude de désordres qui sont en rapport avec le déséquilibre de l’horloge biologique pour de nombreuses personnes.

En effet, ces lampes émettent des rayons similaires à ceux de la lumière du soleil en rétablissant l’équilibre des individus atteints. Ainsi, équiper sa maison par ces ampoules est recommandé par de nombreux professionnels pour diverses raisons, telles:

  • Elles ont une gamme de couleurs qui sont naturelles et proches du spectre de lumière réelle.
  • Elles rendent un contraste bien meilleur que celui qu’on retrouve lors d’une exposition au soleil en après midi.
  • L’équipement électronique entrant dans sa fabrication est fait de telle sorte à limiter le scintillement qui se produit de temps à autres sur les ampoules ordinaires faites pour l’éclairage classique.
  • Elles sont plus économiques à long terme parce qu’elles ont une petite consommation et une durabilité beaucoup plus importante jusqu’à 10 fois plus que les classiques.
  • Elles sont également un facteur limitant de divers manifestations pathologiques comme c’est le cas pour la fatigue chronique.

Comment faire le choix des ampoules en luminothérapie?

De la même manière que pour tout outil dédié à un traitement spécifique, pour choisir les lampes en photothérapie de la meilleur des façons, il convient de prendre en considération deux paramètres essentiels et qui sont:

  • La température de la couleur qu’on exprime en degré Kelvin (°K) et qui est un critère pour caractériser des sources pour la lumière et de les comparer à un matériel qu’on dit idéal pour l’émission de la lumière par le biais de la chaleur. Ainsi, on peut qualifier une lampe d’efficace lorsque celle-ci présente une température de couleur se trouvant entre 5500 et 6000 °K.
  • L’IRC ou indice de rendu de couleur qui est généralement un nombre entre 0 et 100 qui est utilisé pour la quantification de la capacité de restitution d’une source de lumière en comparaison à une source dite de référence qui est le soleil avec un IRC maximal. Donc toute ampoule présentant un IRC élevé de l’ordre de plus de 70 est considérée comme plus avantageuse.

Aussi, on retrouve une indication en trois chiffres sur l’emballage des ampoules de photothérapie désignant pour le premier le nombre des dizaines de l’IRC et pour les deux chiffres restants, ils sont indicateurs des centaines pour la température de couleur.

Ainsi, si on a par exemple une ampoule avec les indices 855, cela signifie que l’IRC est de 80 et une température de couleur de 5500 °K.

Laisser un commentaire

Revenir en haut