La luminothérapie est un procédé employé dans la médecine douce vue que les spécialistes ont remarqué que la luminosité est essentielle pour l’être humain dans le cadre psychologique comme dans le cadre biologique.

Cette technique consiste à réaliser une exposition face à une source lumineuse non naturelle mais similaire à la lumière provenant du soleil.

Nous allons dans cet article vous expliquer dans quel cas faire de la luminothérapie et quels sont ses effets.

Quels sont les effets de la luminothérapie ?

La lumière provenant de la lampe intègre la rétine dans le but d’une transmission au cerveau. Ceci permet un agissement dans la glande pinéale et au final sur les hormones plus particulièrement la mélatonine qui sécrète plus familièrement l’hormone du sommeil.

La lumière va également agir sur les neurotransmetteurs comme par exemple la sérotonine qui réagit sur les maladies dépressives. Il est toutefois important de savoir qu’il n’a pas encore été prouvé scientifiquement de façon sure que la lumière agit réellement sur ces parties du cerveau mais certaines actions ont été remarquées.

Mais attention, cette technique de luminothérapie peut agir de façon négative et présenter des effets indésirables. Il est donc possible d’observer chez les patients certains effets suite à la première séance de luminothérapie comme par exemple :

  • Les maux de tête,
  • Les irritations au niveau des yeux,
  • Autres formes d’irritations etc.

Ces effets peuvent également être observés après les premières séances de luminothérapie dans le cas où il y a eu une longue exposition à la lumière. Il est donc essentiel d’accorder de l’importance aux indications en relation avec la luminothérapie et de se diriger vers un spécialiste.

jeune femme devant un écran et d'une lampe de luminothérapie

Quels sont les problèmes que traite la luminothérapie ?

La luminothérapie est une technique qui traite certains problèmes de santé et s’utilise pour les individus qui présentent plus particulièrement des soucis dans :

  • Le sommeil,
  • Le décalage horaire,
  • Les insomnies,
  • Les mauvais rythmes de sommeil,
  • Mais aussi chez les individus qui souffrent de problèmes dépressifs saisonniers.

Effectivement, durant les saisons hivernales, les journées deviennent de plus en plus courtes ou le soleil est quasiment absent, surtout dans les régions du nord. L’objectif étant un réglage de l’horloge biologique interne. Cette technique de luminothérapie possède également la particularité d’effectuer des traitements de personnes adultes souffrantes de dépression, qu’elle soit passagère ( baby blues, blues de l’hiver). ou chronique.

C’est un procédé qui permet également d’atténuer les symptômes de certaines maladies comme la maladie d’Alzheimer ou encore le Parkinson etc.

Il faut toutefois faire attention durant l’utilisation de la technique de la luminothérapie dans le cas où vous souffrez de certaines pathologies :

  • Cutanées,
  • Oculaires,
  • Psychologiques,
  • Psychiques,
  • L’herpès, la cataracte ou encore l’autisme,
  • Mais aussi dans le cas où vous suivez un traitement qui est sensible à la lumière.

Afin de profiter d’un traitement de luminothérapie, il est recommandé de se diriger vers un spécialiste qui saura traiter votre cas selon son expérience et ses connaissances. Il saura également s’il est nécessaire d’opter pour cette solution ou non.

Laisser un commentaire

Revenir en haut